Abdoulaye SENE

Co-Président du Comité International de Pilotage

Pour le présent et le futur

C’est avec un grand plaisir que nous partageons avec toutes les parties prenantes concernées cette première annonce du 9ème Forum mondial de l’eau, en leur donnant déjà rendez-vous à Dakar du 22 au 27 Mars 2019. Le Comité national d’organisation, que j’ai l’honneur de diriger, est à pied d’œuvre pour que cet évènement se déroule dans les meilleures conditions et réponde aux attentes des acteurs de la communauté mondiale de l’eau et de l’assainissement.

Dans ce cadre, nous avons déjà organisé un certain nombre de manifestations avec l’inclusion de toute les catégories d’acteurs pour que la contribution du Sénégal et de l’Afrique soit de très grande qualité. Cette dynamique sera renforcée au sein des quatre groupes de travail ayant en charge les priorités du Forum relatives à la sécurité de l’eau et de l’assainissement, la coopération, l’eau pour le développement rural, les outils et les moyens. Lors de la réunion de lancement qui s’est tenue à Dakar les 20 et 21 Juin 2019, une réflexion féconde a permis aux participants, venus de divers horizons, de stabiliser la feuille de route du processus préparatoire. 

Nous sommes ainsi sur une bonne lancée, pour que les différents jalons soient posés dans les prochains mois, afin de baliser la voie du succès du 9ème Forum mondial de l’eau. Ce sera aussi l’occasion de partager l’expérience du Sénégal dont le leadership, dans la prise en charge des enjeux de l’eau sur le plan régional et mondial, n’est plus à démontrer. Après les OMD, notre pays est résolument engagé dans la réalisation de l’ODD 6 pour un accès universel à l’eau et à l’assainissement d’ici 2030. Cela ne pourra se faire que dans le cadre d’une coopération globale dont le grand rendez-vous de Dakar permettra de mieux actionner les leviers opérationnels. 

Le 9ème Forum mondial de l’eau sera en particulier marqué par la mise en œuvre de l’«Initiative Dakar 2021», une innovation visant la réalisation d’actions concrètes sur le terrain. Des projets labellisés, dans ce cadre, permettront d’améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement, pour que personne ne soit laissée en rade. 

« Dakar 2021 », offre l’occasion de nous retrouver ensemble pour mettre en commun nos différentes expériences et notre diversité culturelle en vue de donner de nouvelles impulsions aux politiques et actions qui permettront de consolider l’espoir dans un monde où les menaces sur l’eau, l’assainissement et l’environnement ne cessent d’augmenter.

Nous comptons sur vous tous pour prendre part à ce grand rendez-vous historique pour la consolidation de la paix et du développement.

Abdoulaye SENE