A propos du 9ème Forum

9ème Forum Mondial de l'Eau

Le 9éme Forum mondial de l’eau aura lieu à Dakar du 22 au 27 mars 2021. L'ambition du Sénégal et du Conseil mondial de l'eau est d'organiser un Forum différent, aux niveaux social, politique et économique, un Forum qui soit un catalyseur d'action pour accélérer l'accès universel à l'eau et à l'assainissement, un Forum qui soit connecté et lié aux agendas et engagements mondiaux relatifs aux GDS, à l'accord de Sendai sur les risques et catastrophes naturelles, à l'accord de Paris sur le climat, à l'agenda 2063 de l'Afrique, etc. , et un Forum contextualisé, global et de proximité, ancré sur les principaux défis de l’eau de l’Afrique et du monde entier.

Le Forum sera également l'occasion pour le Sénégal et le Conseil mondial de l'eau d'échanger leurs points de vue sur l'avenir de l'eau et de l'assainissement. Il s'agit d'un forum contextualisé, mondial et communautaire, axé sur les principaux défis liés à l'eau en Afrique et dans le monde.

Ainsi, il est important de souligner que les précédentes éditions du Forum mondial de l'eau comprenaient trois grands processus : thématique, politique et régional. Cependant, le 9ème Forum est centré sur une préparation intégrée basée sur des échanges de qualité, multi-acteurs, autour d'un nombre limité de priorités intégrant les outils précédents des processus : thématique, politique, régional, citoyen.

Le Forum « Dakar 2021 » va mettre l’accent sur quatre priorités à savoir :

  1. la sécurité de l’eau et de l’assainissement
  2. l’eau pour le développement rural
  3. la coopération
  4. les « Outils et Moyens » incluant les questions cruciales du financement, de la gouvernance, de la gestion des connaissances et des innovations ; quatre axes qui constituent des priorités pour l'Afrique, mais aussi pour le monde dans sa globalité.

Le processus sera animé par des groupes de travail spécialisés structurés autour des 4 priorités. Chaque groupe de travail sera piloté par le Sénégal et le Conseil Mondial de l’Eau, et soutenu par des partenaires stratégiques (gouvernements, organisations intergouvernementales, bilatérales et multilatérales, institutions financières et organisations non gouvernementales). Les partenaires stratégiques devraient jouer un rôle de premier plan depuis le processus préparatoire, jusqu’à l’organisation du Forum